Beignets de Draft de la NBA: Prédictions audacieuses des Mavs

Nos prédictions audacieuses pour les Mavericks de Dallas dans la Draft de la NBA et au-delà, via le personnel de 75 membres… dans Mavs Donuts

DONUT 1: Les attentes Attendent l’inattendu pour la toute première draft virtuelle de la NBA. Sans tournois, moissonneuses-batteuses et entraînements…. L’imprévisibilité de la draft 2020 de la NBA est élevée en raison du manque de dépistages en raison de la pandémie de COVID-19.

Il y aura une participation limitée sur place de certains prospects et du personnel de la ligue lors du repêchage, qui débutera le 1er novembre. Le 18, à 18 heures CT (ESPN).

DONUT 2: Le point de départ Les Mavericks de Dallas détiennent les 18e et 31e choix au total. Les Mavs sont en mode gagnant-maintenant… Ce qui signifie que les options sont infinies et que la liste pourrait être très différente en une semaine. Les Mavs pourraient-ils être échangés à la loterie? Jusqu’où Dallas grimperait-il ? Dallas se retrouvera-t-il dans un échange pour une aide plus immédiate?

Découvrez notre traqueur de rumeurs NBA Mavs, pour les dernières nouvelles.

DONUT 3: La « Réponse facile » Le nom du jeu est « Trouvez la troisième étoile » pour accompagner et complimenter Luka Doncic et Kristaps Porzingis.

DONUT 4: Le directeur général des Mavericks, Donnie Nelson, l’a dit le mieux sur notre podcast Mavs Step Back pour une interview exclusive: « Nous voulons absolument y arriver à 100%, mais nous ne voulons pas le faire au détriment de faire quelque chose de stupide. Nous avons de très bons jeunes joueurs en développement. Nous n’allons pas simplement jeter ces gars ou nos choix de repêchage de côté et dire au revoir à notre avenir pour un cheval de guerre qui n’a plus qu’un an dans le réservoir. »

DONUT 5: L’audacieux et le Beau Avec free agency à partir de vendredi, dans ce qui est sûr d’être une semaine divertissante… Voici une prédiction audacieuse de chacun de nos écrivains à Dallasbasketball.com .

C’est une excellente « utilisation » du choix au numéro 18 pour le transformer en un métier qui apporte un vétérinaire haut de gamme ici. Oladipo ? LaVine ? Galinari ?

Le GM Donnie Nelson dit à DBcom qu’il ne veut pas acquérir de « vieux chevaux de guerre. »C’est une vue sage d’une extrémité du spectre. De l »autre côté, Dallas n »a pas besoin de « jeunesse. » Dallas a besoin de talent.

BEIGNET 7: Oladipo Splash – Dalton Trigg J’y ai beaucoup pensé, et même si je veux dire d’autres noms dont nous avons parlé récemment, comme Zach LaVine, ma prédiction audacieuse pour les Mavs est qu’ils échangeront contre le gardien de tir des Pacers Victor Oladipo.

Je pense que c’est probablement la meilleure occasion pour les Mavs de faire sensation, compte tenu de leur manque d’atouts. Ils ont de bons atouts, probablement pas assez bons pour atterrir un joueur avec moins de bagages. Oui, Oladipo a la réputation d’être parfois « de mauvaise humeur », ce qui était vrai d’un autre gardien de tir qui a joué pour les Mavs il était une fois — Monta Ellis. Oladipo a également des problèmes de blessures et son contrat arrive à échéance. Donc, tout cela étant considéré, je crois que les Mavs pourraient l’obtenir sans trop se rendre dans un paquet commercial.

Ce serait un mouvement à faible risque et potentiel à forte récompense pour Dallas.

DONUT 7: Trois-et-D, pour la victoire! – Bri Amaranthus Je pense que le drame attendu sera insuffisant. Ma prédiction est que les Mavs n’échangeront PAS la 18e sélection, au lieu de cela, ils repêcheront un jeune joueur solide qui pourrait aider la défense de Dallas au 18e rang. Ajouter de la jeunesse pour grandir avec Doncic et Porzingis pourrait s’avérer extrêmement bénéfique pour les années à venir. Une énorme victoire serait Saddiq Bey de Villanova… S’il est toujours sur le tableau.

DONUT 8: La patience est une vertu – Matthew Postins Les joueurs sélectionnés par les Mavs mercredi ne seront pas sur leur liste en janvier.

Je pense que les Mavs envisagent de trouver une troisième option sur le marché des agences libres ou du commerce pour fonctionner aux côtés de Doncic et Porzingis. Notre DallasBasketball.com le personnel en a exploré beaucoup. Si c’est le cas, alors ces deux choix sont en jeu. Maintenant, une mise en garde — les Mavs ne peuvent pas échanger le premier rond avant le repêchage. Ils sont interdits de le faire parce que leur choix de 2021 est promis aux Knicks. Mais après le repêchage, je suppose que c’est un jeu équitable.

En janvier, les Mavs auront pris ces pièces et les auront transformées en quelque chose.

BEIGNET 9: Un échange de stars – Matt Galatzan Ma prédiction audacieuse est que les Mavs échangeront non pas un mais leurs deux choix mercredi. L’équipe a déjà déclaré qu’elle était en mode gagner maintenant, et les rapports suggèrent qu’elle serait prête à prendre un salaire pour obtenir une étoile.

Rassemblez ces morceaux, plus ce que nous avons entendu cette semaine en termes de noms auxquels ils sont connectés, et je pense que vous verrez les Mavs être très actifs sur le brouillon.

Cela aboutira-t-il à un gars comme Bradley Beal? Pas probable, mais il y a des gars là-bas pour la prise qui sont certainement réalisables si les Mavs choisissent d’aller dans cette direction.

DONUT 10: Une barre basse En termes d’historique de draft NBA des Mavs, la barre est extrêmement basse.

EN SAVOIR PLUS: Donuts: Les 12 meilleurs choix de draft NBA des Mavs

Ne demandant pas un Luka ou un Dirk. Mais je demande quelque chose de mieux qu’un Samaki ou un Anstey.

DONUT 11: Un projet d’échange – Prédiction liée aux Mavs de Richard Stayman: Les Mavs échangent pour prendre le tombeur, qui je suppose est Obi Toppin. Prédiction du repêchage de la NBA: Les rois s’échangent dans le top 3.

BEIGNET 12: Le Dernier mot « Personne ne veut d’un défilé à Dallas comme notre propriétaire (Mark Cuban), l’entraîneur-chef (Rick Carlisle), les gars dans le vestiaire, et le vôtre vraiment. Nous voulons absolument y arriver à 100%, mais nous ne voulons pas le faire au détriment de faire quelque chose de stupide. Nous avons de très bons jeunes joueurs en développement. Nous n’allons pas simplement jeter ces gars ou nos choix de repêchage de côté et dire au revoir à notre avenir pour un cheval de guerre qui n’a plus qu’un an dans le réservoir. » – Le directeur général des Mavs Donnie Nelson à DallasBasketball.com .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.