Problèmes médicaux

Une équipe de secours de Médecins Sans Frontières (MSF) et Greenpeace est intervenue après le naufrage d’un bateau pneumatique rigide (rhib) transportant 45 réfugiés afghans qui traversaient la Turquie pour se rendre sur la côte nord de Lesbos, en Grèce. À l’arrivée sur les lieux, le gonflable de mauvaise qualité prenait de l’eau. Les personnes à bord avaient des problèmes avec le moteur hors-bord car il était mal monté et ne pouvait pas être redémarré. Il est vite apparu à l’équipage de Greenpeace/MSF que les commanditaires perdaient rapidement de l’air et que la vie des personnes était en danger immédiat.Les Afghans dans le navire ont commencé à crier: « aidez-nous, nous coulons! On ne veut pas mourir ! »Les bateaux de sauvetage ont réagi rapidement et efficacement à la situation alors que les gens commençaient à paniquer et tentaient de sauter du bateau. Des bébés et des enfants ont été maintenus en l’air pour alerter l’équipage tandis que les parents criaient: « prenez les enfants, nous avons des enfants à bord! »Les femmes et les enfants ont d’abord été saisis et transférés dans deux bateaux de Greenpeace / MSF qui longeaient les deux côtés du bateau en perdition. Toutes les personnes ont été secourues avec succès et transférées au port de Molyvos où des équipes d’intervention étaient en attente.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.