Soutenez Malala

Faites un don maintenant

Rejoignez la lutte pour l’éducation pour tous.

En 2012, Malala Yousafzai, une jeune fille de 16 ans originaire de Swat, au Pakistan, a été abattue avec deux autres enfants alors qu’elle sortait de l’école en bus. Vivant maintenant au Royaume-Uni, Malala est de retour en classe et prend la parole pour les millions de filles pakistanaises qui souhaitent désespérément aller à l’école.

Malala a reçu le Prix Nobel de la paix 2014 pour son travail en faveur de l’éducation des filles et des droits de l’enfant. Elle est la plus jeune lauréate de ce prix. L’UNICEF salue l’esprit incroyable de Malala et son courage inspirant.

Des millions d’enfants privés du Droit à l’éducation

Dans le monde, on estime que 57 millions d’enfants en âge d’aller à l’école primaire ne sont pas scolarisés. Dans de nombreuses régions du monde, les filles sont moins susceptibles de s’inscrire que les garçons. Dans certaines régions du Pakistan, seul un enfant sur cinq scolarisé est une fille.

Certaines filles vivent dans des zones où il n’y a pas d’école ou où les frais d’inscription sont prohibitifs. Dans certains cas, lorsque les parents ne peuvent se permettre d’envoyer qu’un seul enfant à l’école, les fils sont favorisés par rapport aux filles. Dans d’autres cas, les filles sont régulièrement victimes de discrimination — elles se voient refuser une éducation en raison de leur sexe.

Le mandat de l’UNICEF, qui est de servir les populations les plus marginalisées, porte une attention particulière aux filles — en fournissant des services de sensibilisation pour identifier les filles à risque et les amener à l’école, en aidant les gouvernements et les communautés à améliorer l’accès des enfants les plus difficiles à atteindre ou qui souffrent le plus de discrimination, et en mettant en œuvre des programmes visant à éliminer les obstacles culturels, sociaux et économiques à l’éducation des filles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.